Ma vie de chef d'entreprise 2/2

J’aurais pu à ce moment précis tout arrêter, et je ne vous cacherais pas que cette option faisait partie intégrante de mes réflexions mais je suis une personne persévérante et ça je l’ai découvert durant cette période. Tant que l’on n’abandonne pas, rien n’est perdu!

J’ai recommencé à travailler après 3 mois de repos et de réflexion. Ma première décision fut d’embaucher Céline, la pétillante rousse que vous adorez voir à la boutique! S’i il y avait trop de boulot pour une seule personne plutôt que de me tuer à la tâche, il y avait donc de la place pour quelqu’un d’autre ! Pourquoi alors n’y avais-je pas pensé avant ?

C’est vrai avec le recul cela peut paraitre stupide pourtant venant de moi cela ne m’étonne pas plus que ça ! Pas que je sois une fille stupide, il est sûre que non. Mais aussi fou que cela puisse paraitre je ne me suis pas sentie chef d’entreprise en montant ma propre marque. Pour moi je n’étais pas entrepreneur, j’inventais mon propre travail. Cette nuance est de taille et mon été 2012 va me permettre de réaliser que mon prisme doit changer, si je veux poursuivre je dois prendre de la hauteur, voir plus loin que le bout de mon aiguille, être stratégique, devenir organisée, anticiper… En bref apprendre à devenir la capitaine de mon navire !

J’ai beaucoup appris de mes erreurs et j’ai transformé mon fonctionnement petit à petit en suivant mon instinct. Il n’y a pas de recette miracle pour créer et faire vivre son entreprise. La vie d'entrepreneur est un long parcours d'apprentissage, un peu comme si on n'avait jamais quitter les bancs de l'école finalement, la note finale de son travail étant sur la réussite ou non de ses collections. Réussir à surmonter ses échecs est bien plus dur à vivre que l'euphorie de la victoire. J'ai pleuré p